Un rachat de crédit après le chômage

Aprèsune période de chômage,  il est nécessaire d’éliminer l’accumulation des dettes lorsqu’un nouvel emploi est obtenu. Le passage par le rachat credit chomage est une opération financière à envisager dans ce cas.

Les avantages du rachat credit chomage

Retrouver un emploi signifie une amélioration des revenus. Mais au sortir d’une période de chômage, il est nécessaire, d’abord d’équilibrer les comptes qui ont été mis à mal pendant la période sans emploi. Afin d’avoir assez de liquidité de départ, un rachat de crédits est une solution à explorer. Le premier avantage de cette solution est que la mensualité à payer peut baisser jusqu’à 60 %.

Il n’y aura plus qu’un seul interlocuteur en face de l’emprunteur. En négociant correctement, il est possible de demander une somme de trésorerie qui permettra de faire face aux premières dépenses ou même d’élaborer un projet.

La procédure de ce type de rachat credit chomage n’est pas compliquée en soit, un courtier spécialiste vous accompagne pas à pas. Le taux d’intérêt est inférieur au cours normal et permet d’avoir de petites mensualités à payer, de quoi soulager grandement un revenu qui commence juste à se remettre du chômage.

Les conditions pour en bénéficier

Il y a plusieurs conditions à remplir pour bénéficier d’un regroupement de crédits. Successivement aux fonctions élémentaires de base, comme être majeur, sans être en incapacité, il est nécessaire d’avoir retrouvé un emploi, le plus stable possible. La plupart des banques utilisent les mêmes critères pour établir la solvabilité de la personne comme une demande de prêt classique.

Les personnes en instance de divorce ne peuvent pas y souscrire. Il faut d’abord que les tribunaux établissent la répartition des dettes et la séparation des biens avant que les banques puissent s’engager dans le processus.

Lors de l’étude du dossier, le montant de la mensualité ne doit pas être supérieur à 35 %, cela pour que le ménage puisse disposer d’au moins 65 % de revenu pour vivre. Les jeunes comme certains seniors peuvent présenter un dossier de restructuration, car l’espérance de vie moyenne permet aux personnes âgées de rembourser sur une durée raisonnable. D’ailleurs, même en retraite, le revenu perçu peut couvrir les mensualités à payer.

Pour les prêts hypothécaires, c’est la valeur du bien immobilier qui est prise en compte pour le montant du rachat, avant d’établir le montant de la mensualité. Pour cela, il faut que ce soit un bien immobilier fini et habitable qui soit donné en garantie.

Le plus important est de ne pas être fiché dans une liste comme le FICP ou Fichier des Incidents des Crédits des Particuliers. Ceux qui sont sous le coup d’un interdit bancaire, c’est-à-dire fiché au FCC, ne peuvent pas prétendre au rachat credit chomage.

Conseils pour votre rachat de credit après le chômage

Afin de faciliter les démarches, il est conseillé de recourir à un Intermédiaire en Opérations Bancaires ou IOB ou encore courtier. De par son métier, il lui est plus facile d’établir des contacts avec les institutions financières spécialisées dans le rachat de crédits.

Et, en conséquence, il travaillera en fonction des critères que son client a établis. Ensuite il ne touchera sa commission que lorsque le dossier aura abouti, et ses honoraires compris entre 1 à 5 % pourront être inclus dans le montant du prêt.

Votre demande gratuite et sans engagement